PIKY est né de la volonté commune à plusieurs structures de faire découvrir la grande diversité de la culture du jeu vidéo au public de l’agglomération dijonnaise.

Le pari de ce projet intergénérationnel porté par Kelle FabriK, en plus de fédérer les diverses structures culturelles et socio-éducatives de l’agglomération, est d’amener les participant.e.s à créer et à partager dans la sphère numérique et vidéoludique des œuvres originales.

La première édition a mis l’accent sur les liens entre musique et jeu vidéo, la deuxième édition portera sur l’image dans le jeu vidéo, son traitement et son évolution. Ce thème nous permettra de proposer des animations pour un plus large public : ateliers de créations, rencontres, (re)découverte de jeux vidéo, concerts, chasse au trésor…

Le jeu vidéo est un média jeune mais qui a connu une vitesse d’évolution exceptionnelle.
Sur le plan graphique cette nouvelle culture a su rattraper des millénaires en moins d’un siècle tout en se rapprochant, sans s’en rendre compte, de la progression de l’histoire de l’art.
Les peintures rupestres du jeu vidéo sont nées des limitations techniques de l’époque mais ont traversé le temps pour devenir aujourd’hui des symboles de pop culture. Si chaque élève de 6e à déjà aperçu, dans un livre d’histoire, une photo des grottes de Lascaux, il connaît tout autant l’apparence des personnages de Space Invaders.

PIKY : PIxel graphiK storY est un festival ouvert à tous les publics et se tiendra du 8 février au 2 mars 2019 sur l’agglomération dijonnaise : les bibliothèques et médiathèques de Talant, Saint-Apollinaire, Quetigny, Chenôve et Dijon proposeront durant trois semaines, pléthore d’animation, d’ateliers et de gaming !

A vos pixels !!